• Mon polochon n'a pas résisté ou plutôt c'est moi qui n'ai pas pu tenir. Je sentais bien l'humidité gagner mon entre cuisses pendant les photos. Me frotter le sexe ainsi sur l'oreiller et tendre mes fesses grandes ouvertes vers mon photographe me donnaient des sensations très agréables. Je savais que mes coquins de visiteurs me regarderaient avec plaisir. Je les imaginais sexe dressé devant moi, se masturbant tout en prenant le temps de bien faire monter l'orgasme...rêvant de caresser mes seins, de lécher ma chatte ou de gicler sur mon petit cul. Le polochon du lit est bien un lieu de rêves et de fantasmes. Hum comme il sent bon le sexe mon oreiller tout mouillé. Que la prochaine nuit vous soit agréable...

     

    Le polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

    Mon polochon est mouillé

     


    10 commentaires
  • Bon, les photos ont pris un peu de retard mais les week-end se suivent et se ressemblent… j’ai fait une nouvelle crise de paresse aigüe. Vraiment pas envie de me lever, alors mon chéri m’a enlevé la couette du lit et me voilà nue seule avec mon polochon. Je l'ai bien vu venir mon photographe avec son appareil. Alors je joue l’allumeuse avec le traversin encore chaud. Entre mes cuisses, entre mes seins, je le chevauche comme un sexe géant…provocante, aguicheuse, tentatrice.

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

    Le polochon

     


    16 commentaires
  • Week-end


    20 commentaires
  • Il paraît que pour le jardin l’influence de la lune est très importante. Cela ne serait pas prouvé scientifiquement mais d’après mon chéri l’effet lunaire est indéniable bien au-delà de celui connu, de faire rougir les tomates.

    Bananes, poireaux, carottes, courgettes…auraient une croissance extrême, abondante et savoureuse grâce à la lune.

    Je me demande quand même si sa demande de jardiner dans cette tenue (surtout qu’il ne fait plus très chaud) est bien en lien avec les phases lunaires. Qu'en pensez-vous ?

     

    Confinée au jardin


    20 commentaires
  • Comme je le disais mon chéri est un peu tendu par ce rasage...voir même très tendu ^^ alors je continue mon petit jeu, à son tour d'être vu. Avec de doux et lents va-et-vient le long de sa verge tout en caressant ses testicules rasées je fais monter la pression. Son sexe est encore plus dur alors je le serre plus fort pour qu'il ne résiste pas à me son plaisir. Hummm belle éjaculation mon chéri.

     

    Fin du rasage

    Fin du rasage

    Fin du rasage

    Fin du rasage

     

     

     


    29 commentaires
  • Je te rase ? je fais cette proposition à mon chéri et il faut avoir confiance pour se laisser faire de la sorte, n’est-ce pas mes chers fans ?

    La pilosité des parties intimes peut aussi servir de terrain de jeu coquin et puis j’aime bien cette douceur des testicules rasées de mon chéri, d’abord parce que je suis la première utilisatrice enfin après lui :-)

    Donc je prends les choses en mains… gel à raser, rasoir et me voilà jouant l’esthéticienne à quèquette. Pour minimiser les risques inhérents à ce genre de situation je rase tout en délicatesse car je sens bien que mon chéri est un peu tendu.

    Petit amusement du WE

    Petit amusement du WE

    Petit amusement du WE

    Petit amusement du WE

    Petit amusement du WE


    20 commentaires
  • J'adore cette photo alors juste pour le plaisir...


    20 commentaires
  • Aller nouvelle petite vidéo...

    Alors que mon chéri joue une nouvelle fois à me filmer sous la douche dans ce moment intime, je lui demande de chercher quelques images où il apparaît lui aussi, car moi aussi je le filme et le photographie de temps en temps. Il est timide, il trouve que c'est moi la "vedette" du blog et ne veux guère s'exhiber mais sans lui pas de photo, pas de vidéo, pas de blog, c'est lui l'initiateur, l'organisateur, le créateur, l'incitateur de toutes nos aventures complices. Voici donc son nouveau petit montage, moi j'adore le voir fesses à l'air. Cela m'excite terriblement d'inverser les rôles.

     


    29 commentaires
  • Il va vraiment falloir s'occuper pour ne pas sombrer dans la sinistrose, du coup je vous offre dix secondes d'images qui bougent pour vous mettre l'eau à la bouche et mieux passer ce we de re-confinement.

    Vos lèvres pourraient finir ce que mes doigts ont commencé...

     


    26 commentaires
  • En regardant les archives de mes photos mon chéri s’est posé ces questions : poilue ou rasée ? d’où vient l’histoire de ma petite chatte qui, avec le temps, se trouve fort dépourvue de sa toison pubienne ?

    Voici sa réponse et j’avoue que j’ai appris plein de chose.

    C’est un effet de la mode ? sûrement ! mais après quelques recherches sur le web nous nous apercevons que ceci ne date pas d’aujourd’hui.

    Un côté très négatif : imposée, forcée l’épilation est une honte humaine ! comme le rasage des esclaves dans l’antiquité égyptienne… ou pour les femmes infidèles rasées en public à Babylone (1500 ans avt JC)… asservissement de la femme … ignominie des hommes ! et n’oublions surtout pas cette abomination des tontes intimes dans les camps de concentration… humiliation imposée à la féminité et à la liberté…  l’horreur de la décadence humaine.

    Le choix volontaire : C’est à la Renaissance que l’épilation volontaire émerge et devient signe d’émancipation pour les femmes. Leur corps leur appartient ! mais malgré ce début encourageant ce triangle magique aura bien des vicissitudes, des artistes le vénèreront, des bien-pensants et l’église le censureront, des femmes et des hommes l’aduleront… Il en résulte pas moins que lorsqu’il est choisit, le rase minou est bien le symbole de la liberté féminine sur son corps. Il n’appartient plus à l’homme, même si elle aime volontiers et accepte avec plaisir que les hommes jouent aussi avec.

    Quelques photos de ma minette dans le temps pour illustrer ses propos. Elle a été tellement choyée, caressée, embrassée, léchée, pénétrée durant toutes ces années. Une vraie petite reine.

    Il manque l’épilation totale mais j’avoue ne pas être trop fan sur moi.

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

    Propos historiques

     


     


    33 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires